-A +A
Partager sur Facebook
ACTUALITÉS RÉGIONALES

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Retour sur le déjeuner de l’AGA de l’OIIQ 

Le lundi 25 novembre dernier a eu lieu l’AGA de l’OIIQ au Palais des congrès de Montréal. Merci à tous les délégués pour leur inscription, leur présence assidue et leur ponctualité au déjeuner. Félicitons-nous d’être une région aussi impliquée et dévouée. C’est un plaisir de côtoyer des infirmières concernées par une importante représentativité politique à l’AGA. Merci au Comité jeunesse pour toutes les collations remises.

Johannie Bancel-Guénette
Responsable du Comité organisateur

Délégués présents à la 99Assemblée générale annuelle de l’OIIQ

Je tiens à remercier les 138 délégués qui se sont inscrits à la salle Dalhia du Holiday Inn, avant 8 h 15. Seulement quatre personnes ne se sont pas présentées.

Retour sur le Congrès OIIQ 2019 - Le système, la pratique et moi

Cette année, l’AGA avait lieu le 25 novembre 2019 en matinée. Le programme comptait trois parcours thématiques sur le développement professionnel.

Le président Luc Mathieu a offert une conférence sur le leadership très inspirante pour le développement de notre profession. Citons aussi la conférence de Christian Rochefort « L’histoire et le système : Comment (re)définissent-ils notre identité professionnelle ? ».

De nombreux ateliers thématiques ont permis aux participantes et participants d’acquérir ou d’approfondir leurs connaissances dans leur champ d’expertise respectif. En guise de clôture du Congrès, Geneviève Fortier a captivé l’auditoire avec sa présentation «Confiance inébranlable pour naviguer sereinement dans les turbulences!».

Vous pouvez consulter les présentations des conférences et ateliers sur le site du Congrès de l’OIIQ.

Josée Blouin
Secrétaire de l’ORIILL

 

La Fondation de l’OIIQ remet 25 000 $ au Centre Sida Amitié dans les Laurentides

La Fondation de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) est fière de remettre le prix Coup de cœur leadership, d’une valeur de 25 000 $, au Centre Sida Amitié (CSA) situé à Saint-Jérôme dans les Laurentides. En misant sur l’expertise infirmière, la pleine occupation du champ d’exercice infirmier et la collaboration interprofessionnelle entre plusieurs acteurs de la santé, ce centre offre des services de santé, de soutien et d’accompagnement aux personnes vivant avec le VIH/sida et les hépatites virales ainsi qu’à leurs proches. Proposant des soins et des activités de prévention à une clientèle sans médecin de famille ou à une population vulnérable sur tout le territoire des Laurentides, le CSA se distingue par son approche humaine.

L’appui financier de la Fondation permettra aux infirmières œuvrant au sein du centre d’optimiser leur contribution dans les soins et services offerts à une clientèle qui n’y aurait pas accès autrement. Les infirmières et l’IPSPL du centre envisagent d’atteindre davantage de personnes en situation de vulnérabilité en participant activement à des programmes de recherche, des conférences et des colloques liés aux enjeux d’infectiologie et de populations marginalisées.

Une offre régionale de soins et de services essentiels 

En 2018, le centre, à travers sa clinique, a offert 4 734 rendez-vous (2887 à des hommes, 1685 à des femme et 162 aux personnes trans), bien que la clinique n’ait été ouverte que 3,5 jours par semaine. 
Au total, 1 588 vaccins ont été donnés pour les hépatites A et B, le VPH, certains pneumocoques et la grippe. En moyenne, le CSA fais 2 500 dépistages ITSS et accueille également les patients sans couverture d’assurance. C’est notamment le cas pour les migrants à statut précaire et les personnes en rupture sociale. Ces personnes ont accès à l'entièreté de ses services et dans la dernière année, 109 rendez-vous ont été offerts à des patients sans assurance. Le CSA se déplace aussi pour offrir des dépistages ITSS, de la vaccination et des soins de santé aux personnes qui résident temporairement dans les centres de thérapie communautaire pour les dépendances, sans quoi ils ne recevraient pas de soins dans leur contexte.

Devant de gauche à droite : Hugo Bissonnet, directeur général et Joanie Métivier, éducatrice projet prévention surdoses; au second plan de gauche à droite : Tara Zeagman, infirmière clinicienne, Marie-Josée Charbonneau, comptable, Awatif Jabbar, infirmière technicienne stagiaire au bac et Julie Beaulieu, éducatrice prévention ITSS et suivi VIH-SIDA; au troisième plan de gauche à droite : Chantale Gauthier, « accueilliste », Maryse Desrochers, infirmière et Guylaine Carles, « accueilliste »; au fond de gauche à droite : Richard Cadieux, intervenant VIH et vie associative, Frédéric Paquet, directeur général adjoint et coordinateur clinique, Dr Nicolas Trudeau, médecin, Éric Latour, infirmier auxiliaire et coordonnateur des soins en hépatite C et Dr Jean Robert, médecin spécialiste en microbiologie-infectiologie et spécialiste en médecine communautaire.

Recherche

Mots clés

TD