-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

Une infirmière inspirante : Meriem Sedjal 

Meriem Sedjal est infirmière clinicienne spécialisée en santé mentale et psychiatrie (ICS SM/PSY) au CISSS des Laurentides. Elle fait partie des 31 infirmières détenant une attestation pour évaluer les troubles mentaux au Québec (Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, 2017).

Meriem Sedjal
Meriem Sedjal

Un parcours diversifié

Infirmière depuis 12 ans, Meriem Sedjal s’intéresse à la profession infirmière depuis son enfance. Inspirée par sa tante, elle a suivi ses traces et commencé sa carrière comme infirmière en pédiatrie à la Cité-de-la-Santé de Laval. Elle s’est ensuite tournée vers la santé mentale, après avoir affronté la souffrance psychologique vécue par la mère d’un jeune patient : « Comme infirmière, on est habitué de traiter la douleur physique, mais je voulais aider les personnes avec une détresse psychologique, une souffrance non visible ».

Elle a également contribué à l’enseignement à des étudiants à la technique en soins infirmiers. Puis, après plusieurs années de pratique en santé mentale, elle a poursuivi ses études au deuxième cycle universitaire. Elle est, ainsi, la première infirmière à avoir obtenu un poste d’ICS SM/PSY dans la région des Laurentides.

Des défis au quotidien 

Meriem Sedjal participe à améliorer l’offre de services en santé mentale dans la région des Laurentides. L’implantation d’un nouveau rôle dans son milieu a parfois été semé d’embûches : « La plus grande difficulté a d'abord été de démontrer mes compétences auprès des médecins psychiatres mais avec le temps, certains psychiatres se sont montrés intéressés à travailler avec moi ». Le rôle de Meriam Sedjal a progressivement démontré qu’il pouvait contribuer à répondre aux besoins criants de prise en charge des usagers en clinique externe de santé mentale. Ainsi, grâce à son expertise, les usagers reçoivent des soins holistiques et ont un accès amélioré à des services spécialisés.

Depuis quelques mois, elle travaille au module d'évaluation liaison (MEL) : « J'évalue deux patients par jour et rédige les évaluations avec mes recommandations, que ce soit en lien avec la médication, la psychothérapie ou un professionnel de la santé susceptible de lui venir en aide ». La clientèle avec laquelle elle travaille est diversifiée et comprend majoritairement de personnes aux prises avec un trouble de la personnalité, un trouble anxieux ou un trouble de l’humeur (dépression et maladie affective-bipolaire).

Une pratique collaborative 

La collaboration interprofessionnelle est également au centre d’un suivi optimal pour la clientèle. Meriem Sedjal travaille de pair avec plusieurs professionnels de la santé, tels des travailleurs sociaux, des neuropsychologues et des psychiatres. Elle s’assure aussi de référer la clientèle au bon service, principalement en première ligne, comme le Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides (CRDL) ou les groupes de soutien offerts par les CLSC.

De nouveaux objectifs de carrière

Afin d’acquérir davantage d’autonomie dans sa pratique, Meriem Sedjal fait partie, depuis l’automne 2017, de la première cohorte d’étudiants à la maîtrise en sciences infirmières pour devenir infirmière praticienne spécialisée en santé mentale (IPSSM) à l’Université du Québec en Outaouais.

Meriem Sedjal souhaite transmettre sa passion pour la santé mentale à la relève infirmière. Elle est, d’ailleurs, un exemple de leadership au sein de la profession.

Merci Meriem pour cette entrevue.

Entrevue réalisée par Joanie Létourneau, inf., Ét. M. Sc. inf.
Membre externe du Comité des communications de l’ORIILL

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. (2017). Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2016-2017 : Le Québec et ses régions. Repéré à https://www.oiiq.org/documents/20147/1456160/Rapport_statistique_2016-2017.pdf

 

Recherche

Mots clés

TD