-A +A
Partager sur Facebook
MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Lise Racette
Lise Racette, présidente de l'ORIILL

Un regard, une vision de la profession

Dans son premier éditorial1, Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ, écrit : « Je crois profondément que le bien-être des clients passe par les connaissances, les compétences et l'épanouissement professionnel des personnes qui les soignent ». En outre, elle énonce les quatre grandes priorités de son premier mandat qui sont la formation, le développement de la pratique infirmière, l'accès aux services de santé, la gouverne des soins infirmiers. Ces croyances et priorités parlent de nous, qui travaillons en lien étroit avec de nombreux partenaires, collaborateurs, et ce, quel que soit le champ d'activité dans lequel nous œuvrons.

Aussi, l'Ordre régional, dans un contexte d'interdépendance avec l'OIIQ, a voulu en savoir davantage sur cette vision et en a fait le thème de sa rencontre annuelle des leaders de la profession de Laurentides/Lanaudière qui s'est tenue le 13 mars dernier. Madame Tremblay a accepté avec enthousiasme cette première invitation de l'ORIILL, et toutes les infirmières présentes ont contribué à enrichir les priorités énoncées dans cette vision.

Une annonce attendue, digne de mention

Parmi les priorités, parlons de la formation. Madame Tremblay nous a fait l'annonce de son engagement concernant la reconnaissance des permis des infirmières advenant que la norme d'entrée dans la profession soit rehaussée au baccalauréat ou au DEC-BAC, annonce qui a été reçue avec beaucoup d'enthousiasme. 

L'importance du rôle des infirmières dans l'accès aux soins

Une autre des priorités concerne l'accès aux soins pour des personnes souffrant de maladies chroniques, évidemment un incontournable dans notre système de santé actuel. En effet, on ne peut qu'être très sensible aux besoins de cette clientèle. De plus, des résultats d'études récentes, soit une étude québécoise2 et une étude canadienne3, partagent une conclusion voulant que l'optimisation du rôle des infirmières et des autres professionnels soit un des éléments essentiels à l'amélioration des soins à cette clientèle.

En conclusion, toutes les infirmières sont essentielles pour permettre l'accès à des soins de qualité dans notre système de santé actuel. Nous devons mettre tout en œuvre pour apporter notre contribution optimale.

La présidente de l'ORIILL,
Lise Racette



1. Le Journal de l'OIIQ, volume 10, numéro 1, janvier-février 2013.

2. Institut de recherche en santé du Canada, Facteurs organisationnels qui soutiennent les pratiques cliniques de qualité en première ligne, 2012, p. 20.

3. Académie canadienne des sciences de la santé, Comment transformer les soins offerts aux canadiens souffrant de maladies chroniques – Plaçons la personne au premier plan, exigeons l'excellence, centrons-nous sur les résultats, 2010.

Recherche

Mots clés

TD